Sieste

(nom féminin, subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Définition du mot « sieste » par l’Académie Française (édition de 1932).
Ancienne définition académique pour le terme « sieste » (parue en 1835).
Ancienne signification éditée en 1798 pour le terme « sieste » par l’Académie Française.
Signification du terme « sieste », parution de 1876 (dictionnaire le Littré).

Merci à Lionel et Philippine pour la numérisation du mot sieste.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « sieste ».


Le synonyme le plus proche de sieste est : assoupissement.

Autres synonymes usités:

synonymes de sieste


Emplacement dans le dictionnaire :

siége
siège
siege
siéger
sieger
siemens
sien
siens
sieste
sièste
sieur
sifflage
sifflant
sifflement
siffler
sifflerie
sifflet
siffleur
siffloter
sigillaire
sigillé




Quelques citations et utilisation du mot sieste dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Sieste, mot intégré par Pierre LOTI dans son ouvrage «Le Mariage de Loti : Rarahu».
N°2 - intégré par Émile VERHAEREN au sein de son livre «La Multiple splendeur».
N°3 - Sieste, intégré par Joris-Karl HUYSMANS dans son œuvre «À rebours».
N°4 - repris par VILLIERS DE L'ISLE-ADAM dans son ouvrage «Contes cruels».
N°5 - Sieste, mot intégré par Joséphin PÉLADAN dans son livre «Le Vice suprême».
Citations sieste