Siége

(subst. masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1798.
Ancienne signification éditée en 17962 pour le terme « siége » par l’Académie Française.

Merci à Nicolette et Mireille pour la numérisation du mot siége.



Emplacement dans le dictionnaire :

sidérite
sidérurgie
sidérurgique
sidérurgistes
siècle
siecle
siécle
siége
siège
siege
siéger
sieger
siemens
sien
siens
sieste
sièste
sieur
sifflage
sifflant
sifflement




Quelques citations et utilisation du mot siége dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Siége, mot intégré par Henri MURGER au sein de son ouvrage «Scènes de la vie de bohème».
N°2 - repris par Auguste BARBIER dans son œuvre «Satires».
N°3 - Siége, mot intégré par Louis BOUILHET au sein de son ouvrage «Dernières chansons».
N°4 - terme cité par Maxime DU CAMP dans son ouvrage «En Hollande : lettres à un ami».
Citations siége