Siéger

(verbe)

Définition(s) disponible(s) :



Définition académique pour le terme « siéger » (parue en 1932).
Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 1798.
Signification éditée en 2010 par l’équipe de la-definition.fr.

Merci à Françoise et Josette pour la numérisation du mot siéger.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « siéger ».


Le synonyme le plus proche de siéger est : habiter.

Autres synonymes usités:

synonymes de siéger


Emplacement dans le dictionnaire :

sidérurgique
sidérurgistes
siècle
siecle
siécle
siége
siège
siege
siéger
sieger
siemens
sien
siens
sieste
sièste
sieur
sifflage
sifflant
sifflement
siffler
sifflerie




Quelques citations et utilisation du mot siéger dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Siéger, repris par Léon DIERX dans son œuvre «Poèmes et poésies».
N°2 - cité par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN dans son livre «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°3 - Siéger, mot intégré par François GUIZOT au sein de son œuvre «Histoire générale de la civilisation en Europe depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolut».
N°4 - cité par Benjamin CONSTANT dans son œuvre «De l'esprit de conquête et de l'usurpation dans leurs rapports avec la civilisation européenne».
N°5 - Siéger, terme cité par Germaine de STAËL dans son livre «Considérations sur les principaux évènements de la Révolution française».
Citations siéger