Surcharge

(nom féminin, subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1932.
Ancienne signification parue en 1835 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne définition du mot « surcharge » par l’Académie Française (édition de 1798).
Signification parue en 2009 (source la-definition.fr).

Merci à Juliette et Amélie pour la numérisation du mot surcharge.



Emplacement dans le dictionnaire :

suranné
suranner
surate
surbaissé
surbaissement
surbasique
surbouchage
surbout
surcens
surcharge
surchargé
surcharger
surchauffe
surchauffer
surclasser
surcomposé
surcot
surcouper
surcoût
surcroît
surcroit




Quelques citations et utilisation du mot surcharge dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Surcharge, cité par Maurice BARRÈS au sein de son livre «Le Jardin de Bérénice».
N°2 - terme cité par VILLIERS DE L'ISLE-ADAM au sein de son livre «Contes cruels».
N°3 - Surcharge, cité par Jules MICHELET dans son livre «L'Insecte».
N°4 - terme cité par Eugène FROMENTIN dans son œuvre «Un été dans le Sahara».
N°5 - Surcharge, mot intégré par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN dans son ouvrage «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
Citations surcharge