Surbaissé

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1835.
Ancienne définition du mot « surbaissé » par l’Académie Française (édition de 1798).
Signification éditée en 1876 pour le terme « surbaissé » par Emile Littré.

Merci à Régis et Barthélémy pour la numérisation du mot surbaissé.



Emplacement dans le dictionnaire :

surah
suraigu
surajouter
sural
suralimentation
suralimenter
suranné
suranner
surate
surbaissé
surbaissement
surbasique
surbouchage
surbout
surcens
surcharge
surchargé
surcharger
surchauffe
surchauffer
surclasser




Quelques citations et utilisation du mot surbaissé dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Surbaissé, terme cité par Émile MOSELLY dans son ouvrage «Terres lorraines».
N°2 - repris par Théophile GAUTIER au sein de son œuvre «La Comédie de la mort».
N°3 - Surbaissé, terme cité par Alphonse de LAMARTINE au sein de son œuvre «Les Nouvelles confidences».
N°4 - mot intégré par Alphonse de LAMARTINE dans son œuvre «Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient (1832-1833) ou Notes d'un vo».
N°5 - Surbaissé, intégré par Alphonse de LAMARTINE au sein de son ouvrage «Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient (1832-1833) ou Notes d'un vo».
Citations surbaissé

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons

Usage du mot: surbaissé

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :