Perdition

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Définition « perdition » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1932.
Ancienne signification éditée en 1835 pour le terme « perdition » par l’Académie Française.
Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1798.

Merci à Théo et Fiacre pour la numérisation du mot perdition.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « perdition ».


Le synonyme le plus proche de perdition est : danger.

Autres synonymes usités:

synonymes de perdition


Emplacement dans le dictionnaire :

perçu
percussion
percutant
percuter
perd-sa-queue
perdable
perdant
perdendosi
perdicés
perdition
perdre
perdreau
perdrix
perdu
perdurer
pere
père
pérégriner
péremption
peremption
péremptoire




Quelques citations et utilisation du mot perdition dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Perdition, repris par Auguste BARBIER dans son ouvrage «Iambes et poèmes».
N°2 - intégré par Louis MÉNARD au sein de son œuvre «Rêveries d'un païen mystique».
N°3 - Perdition, terme cité par Jules MICHELET au sein de son ouvrage «Sur les chemins de l'Europe».
N°4 - terme cité par Jules MICHELET dans son ouvrage «L'Oiseau».
N°5 - Perdition, mot intégré par Louis REYBAUD dans son ouvrage «Jérôme Paturot à la recherche d'une position sociale».
Citations perdition


cliquez ici
Pour accéder directement à la-definition.fr : Publicité: