Obseques

(subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Ancienne signification parue en 1694 dans dictionnaire de l’Académie Française.

Merci à Honorine et Colette pour la numérisation du mot obseques.



Emplacement dans le dictionnaire :

obscurité
obscurite
obsécration
obsécrations
obsédant
obsédé
obséder
obseder
obseques
obsèques
obséquieusement
obséquieux
obséquiosité
observable
observance
observant
observateur
observation
observatoire
observé
observer




Quelques citations et utilisation du mot obseques dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Obseques, intégré par Louis-Sébastien MERCIER dans son ouvrage «Tableau de Paris : t. 1 à 4».
N°2 - cité par Louis-Sébastien MERCIER dans son œuvre «Tableau de Paris : t. 5 à 8».
N°3 - Obseques, intégré par Louis-Sébastien MERCIER au sein de son ouvrage «Tableau de Paris : t. 5 à 8».
N°4 - mot intégré par Joseph de LOAISEL DE TRÉOGATE au sein de son livre «Dolbreuse ou l'Homme du siècle ramené à la vérité par le sentiment de la raison».
N°5 - Obseques, terme cité par Nicolas RÉTIF DE LA BRETONNE dans son œuvre «Le Paysan perverti ou les Dangers de la ville».
Citations obseques