Incolore

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1986.
Signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1932.
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « incolore ».
Signification éditée en 2010 par l’équipe de la-definition.fr.

Merci à Arnaude et Célestine pour la numérisation du mot incolore.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « incolore ».


Le synonyme le plus proche de incolore est : insipide.

Autres synonymes usités:

synonymes de incolore


Emplacement dans le dictionnaire :

inclusion
inclusive
inclusivement
incoercible
incognito
incoherence
incohérence
incohérent
incollable
incolore
incoloré
incombant
incomber
incomburant
incombustibilité
incombustible
income-tax
incommensurabilité
incommensurable
incommensurablement
incommodé




Quelques citations et utilisation du mot incolore dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Incolore, intégré par Pierre LOTI dans son œuvre «Mon frère Yves».
N°2 - mot intégré par Paul ADAM au sein de son livre «L'Enfant d'Austerlitz».
N°3 - Incolore, repris par Georges RODENBACH dans son ouvrage «Le Règne du silence».
N°4 - terme cité par Georges RODENBACH au sein de son œuvre «Le Règne du silence».
N°5 - Incolore, intégré par Georges RODENBACH au sein de son livre «Le Règne du silence».
Citations incolore