Prudence

(nom féminin, subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne signification éditée en 1798 pour le terme « prudence » par l’Académie Française.
Signification éditée en 2010 par l’équipe de la-definition.fr.

Merci à édith et Mathilde pour la numérisation du mot prudence.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « prudence ».


Le synonyme le plus proche de prudence est : circonspection.

Autres synonymes usités:

synonymes de prudence


Emplacement dans le dictionnaire :

provoquer
proxénète
proxenète
proximale
proximite
proximité
proüesse
prude
prudemment
prudence
prudent
pruderie
prune
pruneau
prunelle
prunellier
prunier
prurigineux
prussienne
prussier
psalmiste




Quelques citations et utilisation du mot prudence dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Prudence, mot intégré par Émile DURKHEIM dans son livre «De la division du travail social».
N°2 - mot intégré par Louis HÉMON au sein de son œuvre «Maria Chapdelaine».
N°3 - Prudence, terme cité par René BOYLESVE au sein de son œuvre «La Leçon d'amour dans un parc».
N°4 - terme cité par Paul VIDAL DE LA BLACHE au sein de son ouvrage «Principes de géographie humaine».
N°5 - Prudence, cité par Paul VIDAL DE LA BLACHE dans son livre «Principes de géographie humaine».
Citations prudence


cliquez ici
Pour accéder directement à la-definition.fr : Publicité: