Myrrhe

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Signification éditée par l’Académie Française, année 1932.
Ancienne définition de « myrrhe » de source académique (Académie Française, parution de 1835).
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1798) pour le mot « myrrhe ».

Merci à Aurelien et Florentin pour la numérisation du mot myrrhe.



Emplacement dans le dictionnaire :

myotomie
myria
myria-
myriade
myriagramme
myriamètre
myriapode
myriapodes
myrmidon
myrrhe
myrrhé
myrrhis
myrrhoïdine
myrte
myrtiforme
myrtille
mystagogue
mystère
mystere
mystérieusement
mysterieusement




Quelques citations et utilisation du mot myrrhe dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Myrrhe, mot intégré par Jean MORÉAS dans son ouvrage «Poèmes et Sylves : 1886-1896».
N°2 - intégré par Jean MORÉAS dans son œuvre «Poèmes et Sylves : 1886-1896».
N°3 - Myrrhe, cité par Émile VERHAEREN au sein de son œuvre «La Multiple splendeur».
N°4 - repris par Anatole FRANCE dans son œuvre «L'Orme du mail».
N°5 - Myrrhe, terme cité par Joris-Karl HUYSMANS dans son œuvre «À rebours».
Citations myrrhe