Jongleur

(nom masculin, subst. masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée en 1986 pour le terme « jongleur » par l’Académie Française.
Définition de l’Académie Française (édition de 1932) pour le mot « jongleur ».
Ancienne définition « jongleur » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1835.
Ancienne signification éditée en 1798 pour le terme « jongleur » par l’Académie Française.

Merci à Joël et Berthe pour la numérisation du mot jongleur.



Emplacement dans le dictionnaire :

jonchée
joncher
jonchère
jonchets
joncheur
joncier
jonction
jonglerie
jongleur
jonque
jonquille
joseph
jotte
jottereau
jottes
jouable
jouail
jouailler
jouâiller
joualle
joualle




Quelques citations et utilisation du mot jongleur dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Jongleur, repris par Eugène FROMENTIN au sein de son ouvrage «Un été dans le Sahara».
N°2 - repris par Germaine de STAËL au sein de son ouvrage «Considérations sur les principaux évènements de la Révolution française».
N°3 - Jongleur, cité par Victor HUGO au sein de son ouvrage «La Légende des siècles : 2ème série : t. 3, 4 et 5».
N°4 - repris par Auguste COMTE dans son ouvrage «Catéchisme positiviste, ou Sommaire exposition de la religion universelle».
N°5 - Jongleur, terme cité par François de CHATEAUBRIAND dans son ouvrage «Génie du christianisme ou Beautés de la religion chrétienne».
Citations jongleur