Bassement

(adverbe)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Définition du mot « bassement » par l’Académie Française (édition de 1932).
Ancienne signification du terme « bassement », parution de 1835, dictionnaire académique Français.
Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1798.

Merci à Jean-baptiste et Sébastienne pour la numérisation du mot bassement.



Emplacement dans le dictionnaire :

basse-courier
basse-étoffe
basse-fosse
basse-lisse
basse-lissier
basse-marche
basse-taille
basse-vergue
basse-voile
bassement
bâssement
basser
basses
bâsses
bassesse
basset
bassette
bassicot
bassin
bassiné
bassine




Quelques citations et utilisation du mot bassement dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Bassement, terme cité par Jean MORÉAS au sein de son ouvrage «Poèmes et Sylves : 1886-1896».
N°2 - cité par Anatole FRANCE au sein de son œuvre «L'Orme du mail».
N°3 - Bassement, cité par Hippolyte TAINE au sein de son ouvrage «Notes sur Paris : Vie et opinions de M. Frédéric Thomas Graindorge, docteur en philosophie de l'Univ».
N°4 - cité par Louis-Sébastien MERCIER au sein de son œuvre «Tableau de Paris : t. 1 à 4».
N°5 - Bassement, cité par Louis-Sébastien MERCIER au sein de son livre «Tableau de Paris : t. 1 à 4».
Citations bassement

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons

Usage du mot: bassement

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :