Apathie

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Définition académique pour le terme « apathie » (parue en 1986).
Signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1932.
Ancienne définition de « apathie » de source académique (Académie Française, parution de 1835).
Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 1798.

Merci à Evrard et Aurélie pour la numérisation du mot apathie.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « apathie ».


Le synonyme le plus proche de apathie est : inertie.

Autres synonymes usités:

synonymes de apathie


Emplacement dans le dictionnaire :

apaiseur
apalachine
apanagé
apanage
apanager
apanagiste
aparté ou mieux a-parté
apartheid
apathie
apathîe
apathique
apatride
apens
apepsie
aperceptibilité
aperception
apercevable
apercevance
apercevoir
aperçoir
aperçu




Quelques citations et utilisation du mot apathie dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Apathie, terme cité par Paul VIDAL DE LA BLACHE au sein de son livre «Principes de géographie humaine».
N°2 - cité par Paul VIDAL DE LA BLACHE au sein de son ouvrage «Principes de géographie humaine».
N°3 - Apathie, repris par Eugène VOGÜÉ au sein de son œuvre «Les Morts qui parlent».
N°4 - cité par Jules MICHELET dans son œuvre «Le Peuple».
N°5 - Apathie, cité par Maxime DU CAMP dans son livre «En Hollande : lettres à un ami».
Citations apathie

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons
Synonymes : cliquez ici

Usage du mot: apathie

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :