Psalmodier

(verbe)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée en 1932 pour le terme « psalmodier » par l’Académie Française.
Ancienne définition de « psalmodier » de source académique (Académie Française, parution de 1835).
Ancienne signification développée en 1798 par l’académie Française (ACAD - 1798).
Définition du mot « psalmodier » par Emile Littré (édition de 1876).

Merci à Cerise et Sidonie pour la numérisation du mot psalmodier.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « psalmodier ».


Le synonyme le plus proche de psalmodier est : réciter.

Autres synonymes usités:

synonymes de psalmodier


Emplacement dans le dictionnaire :

prunellier
prunier
prurigineux
prussienne
prussier
psalmiste
psalmodie
psalmodier
psalmodique
psalterion
psaltérion
psares
psaume
psautier
pseudo
pseudo rubis
pseudo-basalte
pseudo-catholique
pseudo-continu
pseudo-continuité
pseudo-martyr




Quelques citations et utilisation du mot psalmodier dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Psalmodier, cité par Pierre LOTI au sein de son œuvre «Le Roman d'un enfant».
N°2 - terme cité par Gaston LEROUX dans son œuvre «Le Parfum de la dame en noir».
N°3 - Psalmodier, terme cité par Alfred de VIGNY au sein de son ouvrage «Lettre à Lord***sur la soirée du 24 octobre 1829 et sur son nouveau système dramatique».
N°4 - cité par Alphonse de LAMARTINE dans son œuvre «Les Confidences».
N°5 - Psalmodier, terme cité par Hippolyte TAINE au sein de son ouvrage «Notes sur Paris : Vie et opinions de M. Frédéric Thomas Graindorge, docteur en philosophie de l'Univ».
Citations psalmodier


cliquez ici
Pour accéder directement à la-definition.fr : Publicité: