Oisiveté

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1986.
Définition « oisiveté » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1932.
Ancienne définition de « oisiveté » de source académique (Académie Française, parution de 1835).
Ancienne définition du mot « oisiveté » par l’Académie Française (édition de 1798).

Merci à Céline et édouard pour la numérisation du mot oisiveté.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « oisiveté ».


Le synonyme le plus proche de oisiveté est : fainéantise.

Autres synonymes usités:

synonymes de oisiveté


Emplacement dans le dictionnaire :

oiseau-mouche
oiselet
oiseleur
oiselier
oisellerie
oiseux
oisif
oisillon
oisivement
oisiveté
oison
okygraphique
oléacées
oleacees
oléagineux
oleagineux
oleandre
oléandre
olécrane
oléifère
oléine




Quelques citations et utilisation du mot oisiveté dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Oisiveté, mot intégré par Pierre LOTI dans son œuvre «Le Mariage de Loti : Rarahu».
N°2 - mot intégré par Émile DURKHEIM au sein de son ouvrage «De la division du travail social».
N°3 - Oisiveté, terme cité par Émile DURKHEIM dans son œuvre «De la division du travail social».
N°4 - repris par Remy de GOURMONT au sein de son œuvre «Esthétique de la langue française : la déformation, la métaphore, le cliché, le vers libre, le vers ».
N°5 - Oisiveté, cité par Anatole FRANCE dans son œuvre «Le Lys rouge».
Citations oisiveté