Veiné

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne définition académique pour le terme « veiné » (parue en 1835).
Ancienne définition académique pour le terme « veiné » (parue en 1798).
Définition du mot « veiné » par Emile Littré (édition de 1876).

Merci à Béatrice et Didier pour la numérisation du mot veiné.



Emplacement dans le dictionnaire :

veille
veillé
veillée
veillement
veiller
veilles
veilleur
veilleuse
veinard
veiné
veine
veiner
veineux
velci-aller
vêlement
vélineuse
vélites
velle-la
velléité
velleité
velo




Quelques citations et utilisation du mot veiné dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Veiné, mot intégré par Théodore de BANVILLE au sein de son œuvre «Les Cariatides».
N°2 - cité par Théodore de BANVILLE au sein de son ouvrage «Les Exilés».
N°3 - Veiné, intégré par Eugène FROMENTIN au sein de son ouvrage «Un été dans le Sahara».
N°4 - intégré par Eugène FROMENTIN dans son œuvre «Un été dans le Sahara».
N°5 - Veiné, intégré par Eugène FROMENTIN dans son œuvre «Un été dans le Sahara».
Citations veiné