Tanné



Définition(s) disponible(s) :



Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « tanné ».
Ancienne définition de « tanné » de source académique (Académie Française, parution de 1798).
Signification éditée en 1876 pour le terme « tanné » par Emile Littré.
Définition de Mr Jean-François Féraud (édition de 1788) pour le terme « tanné ».

Merci à Berthe et Claudine pour la numérisation du mot tanné.



Emplacement dans le dictionnaire :

tangon
taniere
tanière
tanin
tanin
tank
tanker
tannage
tannant
tanné
tanne
tanner
tannerie
tanneur
tannique
tant
tant mieux
tant pis
tant plus que moins
tant que
tant y a que




Quelques citations et utilisation du mot tanné dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Tanné, cité par Edmond ABOUT au sein de son œuvre «Le Roi des montagnes».
N°2 - cité par Pierre-Joseph PROUDHON au sein de son ouvrage «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°3 - Tanné, terme cité par Pierre-Joseph PROUDHON au sein de son ouvrage «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°4 - repris par Alphonse KARR dans son ouvrage «Sous les tilleuls».
N°5 - Tanné, intégré par Alphonse de LAMARTINE dans son ouvrage «Cours familier de littérature : 40e Entretien : littérature villageoise : apparition d'un poëme épiq».
Citations tanné