Sacrilége



Définition(s) disponible(s) :



Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne définition du mot « sacrilége » par l’Académie Française (édition de 1798).
Ancienne signification éditée en 17962 pour le terme « sacrilége » par l’Académie Française.

Merci à Apolline et Mathilde pour la numérisation du mot sacrilége.



Emplacement dans le dictionnaire :

sacrement
sacrer
sacret
sacrifiable
sacrificateur
sacrificature
sacrifice
sacrifié
sacrifier
sacrilége
sacrilège
sacrilege
sacripant
sacristain
sacristie
sacristine
sacro
sacro-coccygien
sacro-épineux
sacro-iliaque
sacro-lombaire




Quelques citations et utilisation du mot sacrilége dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Sacrilége, intégré par Numa-Denis FUSTEL DE COULANGES au sein de son livre «La Cité antique».
N°2 - intégré par Edmond ABOUT dans son œuvre «La Grèce contemporaine».
N°3 - Sacrilége, mot intégré par Frédéric SOULIÉ dans son ouvrage «Les Mémoires du diable».
N°4 - intégré par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN au sein de son œuvre «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°5 - Sacrilége, repris par Félicité-Robert de LAMENNAIS au sein de son œuvre «De la Religion considérée dans ses rapports avec l'ordre politique et civil : 1re partie».
Citations sacrilége