Rétention

(nom féminin, subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne définition du mot « rétention » par l’Académie Française (édition de 1835).
Ancienne définition du mot « rétention » par l’Académie Française (édition de 1798).
Signification éditée en 2010 par l’équipe de la-definition.fr.

Merci à Valérie et Julien pour la numérisation du mot rétention.



Emplacement dans le dictionnaire :

retard
retardé
retarder
retendre
rétendre
retenir
retenter
rétentif
rétention
retention
retentir
retentissant
retentissement
retentum
rétentum
retenu
retenuë
retenûe
retenue
rétiaires
réticence




Quelques citations et utilisation du mot rétention dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Rétention, terme cité par Ernest RENAN au sein de son ouvrage «L'Avenir de la science».
N°2 - repris par Joris-Karl HUYSMANS au sein de son ouvrage «À rebours».
N°3 - Rétention, terme cité par Victor COUSIN dans son ouvrage «Cours de l'histoire de la philosophie. Histoire de la philosophie morale au XVIIIe siècle : t. 2 : É».
N°4 - mot intégré par Victor COUSIN dans son œuvre «Cours de l'histoire de la philosophie. Histoire de la philosophie morale au XVIIIe siècle : t. 2 : É».
Citations rétention