Prêcheur

(nom masculin, subst. masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1835.
Ancienne définition « prêcheur » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1798.
Ancienne signification développée en 17962 par l’académie Française (ACAD - 17962).

Merci à Madeline et Dominique pour la numérisation du mot prêcheur.



Emplacement dans le dictionnaire :

préception
préceptoral
préceptorat
preceptorat
précession
prêché
prêche
prêcher
prêcheur
précieuse
precieuse
precieusement
précieusement
precieux
précieux
préciosité
precipice
précipice
precipitamment
précipitamment
précipitant




Quelques citations et utilisation du mot prêcheur dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Prêcheur, cité par Victor de JOUY au sein de son œuvre «L'Hermite de la Chaussée-d'Antin ou Observations sur les mœurs et les usages parisiens au commenceme».
N°2 - repris par Charles SAINTE-BEUVE au sein de son ouvrage «Port-Royal : t. 3».
N°3 - Prêcheur, intégré par Charles de MONTALEMBERT dans son ouvrage «Histoire de sainte Elisabeth de Hongrie».
N°4 - terme cité par Charles de MONTALEMBERT dans son ouvrage «Histoire de sainte Elisabeth de Hongrie».
N°5 - Prêcheur, repris par Nicolas RÉTIF DE LA BRETONNE dans son œuvre «Le Paysan perverti ou les Dangers de la ville».
Citations prêcheur