Passivité

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Définition académique pour le terme « passivité » (parue en 1986).
Définition de l’Académie Française (édition de 1932) pour le mot « passivité ».
Définition de l’équipe de la-definition.fr (édition de 2009) pour le mot « passivité ».
Signification éditée en 2008 pour le terme « passivité » par l’équipe de wiktionary France.

Merci à Doriane et Jeannot pour la numérisation du mot passivité.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « passivité ».


Le synonyme le plus proche de passivité est : fatalisme.

Autres synonymes usités:

synonymes de passivité


Emplacement dans le dictionnaire :

passionnaire
passionnant
passionné
passionnel
passionnément
passionner
passionniste
passis
passivement
passivité
passoire
passure
pastel
pastèque
pasteur
pasteurien
pasteuriser
pastiche
pasticher
pastille
pastis




Quelques citations et utilisation du mot passivité dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Passivité, terme cité par Remy de GOURMONT au sein de son ouvrage «Esthétique de la langue française : la déformation, la métaphore, le cliché, le vers libre, le vers ».
N°2 - terme cité par Jean JAURÈS au sein de son livre «Études socialistes».
N°3 - Passivité, cité par Joséphin PÉLADAN dans son livre «Le Vice suprême».
N°4 - cité par Pierre LEROUX dans son ouvrage «De l'humanité, de son principe et de son avenir».
N°5 - Passivité, repris par Edmond de GONCOURT dans son œuvre «Charles Demailly».
Citations passivité