Naïvement

(adverbe)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1986.
Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1835.
Ancienne définition du mot « naïvement » par l’Académie Française (édition de 1798).

Merci à Gervais et Noémie pour la numérisation du mot naïvement.



Emplacement dans le dictionnaire :

naïade
naif
naïf
nain
naïre
naissain
naissance
naissant
naître
naïvement
naivement
naïveté
naiveté
naja
nanan
nanisme
nankin
nansouk
nanti
nantir
nantissement




Quelques citations et utilisation du mot naïvement dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Naïvement, repris par Pierre LOTI dans son œuvre «Mon frère Yves».
N°2 - intégré par Pierre LOTI au sein de son ouvrage «Mon frère Yves».
N°3 - Naïvement, cité par Pierre LOTI au sein de son ouvrage «Le Roman d'un enfant».
N°4 - terme cité par Pierre LOTI au sein de son livre «Pêcheur d'Islande».
N°5 - Naïvement, repris par Louis HÉMON dans son ouvrage «Maria Chapdelaine».
Citations naïvement