Mijaurée

(nom féminin, subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1932.
Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne signification parue en 1798 dans dictionnaire de l’Académie Française.

Merci à Christophe et Florentin pour la numérisation du mot mijaurée.



Emplacement dans le dictionnaire :

mignonnet
mignonnet
mignonnette
mignoter
migraine
migrateur
migration
migratoire
migrer
mijaurée
mijoter
mikado
mil
milady
milan
milanaise
mildiou
mile
miliaire
milice
milicien




Quelques citations et utilisation du mot mijaurée dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Mijaurée, repris par Georges FEYDEAU dans son ouvrage «La Dame de chez Maxim».
N°2 - repris par Charles NODIER dans son œuvre «Trésor des Fèves et Fleur des Pois».
N°3 - Mijaurée, cité par Victor HUGO dans son ouvrage «La Légende des siècles : 1ère série : t. 1 et 2».
N°4 - mot intégré par Alfred de MUSSET au sein de son œuvre «Lettres de Dupuis et Cotonet (1836-1837)».
N°5 - Mijaurée, intégré par Honoré de MIRABEAU comte dans son livre «Lettres originales écrites du donjon de Vincennes pendant les années 1777, 1778, 1779, 1780».
Citations mijaurée