Méfait

(nom masculin, subst. masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Ancienne signification éditée en 1798 pour le terme « méfait » par l’Académie Française.
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 17962) pour le mot « méfait ».

Merci à Apolline et Barnabé pour la numérisation du mot méfait.



Emplacement dans le dictionnaire :

médo-perse ou médo-persiqu
médoc
médonner
médullaire
méduse
méduser
mée
meeting
méfaire
méfait
méfentes
méfiance
mefiance
méfiant
méfier
méfier (se)
méfier (se)
méfier (se)
mégacère
mégahertz
mégalithe




Quelques citations et utilisation du mot méfait dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Méfait, intégré par Émile DURKHEIM au sein de son ouvrage «De la division du travail social».
N°2 - terme cité par René BOYLESVE dans son œuvre «La Leçon d'amour dans un parc».
N°3 - Méfait, intégré par Paul ADAM au sein de son œuvre «L'Enfant d'Austerlitz».
N°4 - intégré par François COPPÉE dans son œuvre «La Bonne souffrance».
N°5 - Méfait, mot intégré par Joséphin PÉLADAN au sein de son œuvre «Le Vice suprême».
Citations méfait