Lâcheté

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne signification du terme « lâcheté », parution de 1835, dictionnaire académique Français.
Ancienne définition du mot « lâcheté » par l’Académie Française (édition de 1798).

Merci à Léa et Jolie pour la numérisation du mot lâcheté.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « lâcheté ».


Le synonyme le plus proche de lâcheté est : mollesse.

Autres synonymes usités:

synonymes de lâcheté


Emplacement dans le dictionnaire :

lacerer
laceron
lacertiens
lacertiliens
lacet
lâche
lâché
lâchement
lâcher
lâcheté
lâcheur
lacinié
lacis
lack
laconique
laconiquement
laconisme
lacrymal
lacrymatoire
lacrymule
lacs




Quelques citations et utilisation du mot lâcheté dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Lâcheté, cité par René BOYLESVE dans son livre «La Leçon d'amour dans un parc».
N°2 - mot intégré par René BOYLESVE au sein de son livre «La Leçon d'amour dans un parc».
N°3 - Lâcheté, terme cité par René BOYLESVE au sein de son livre «La Leçon d'amour dans un parc».
N°4 - terme cité par Robert de FLERS au sein de son œuvre «Monsieur Brotonneau».
N°5 - Lâcheté, cité par Paul ADAM au sein de son ouvrage «L'Enfant d'Austerlitz».
Citations lâcheté