Jeûne

(nom masculin, subst. masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Signification éditée en 1932 pour le terme « jeûne » par l’Académie Française.
Ancienne définition du mot « jeûne » par l’Académie Française (édition de 1835).
Ancienne définition « jeûne » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1798.

Merci à Arienne et Gaetane pour la numérisation du mot jeûne.



Emplacement dans le dictionnaire :

jeter
jeton
jetonnier
jettice
jeu
jeudi
jeumérante
jeun
jeun
jeûne
jeune
jeunement
jeûner
jeunesse
jeunet
jeûneur
jingle
joachimisme
joachimite
joaillerie
joaillier




Quelques citations et utilisation du mot jeûne dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Jeûne, repris par Émile DURKHEIM dans son livre «De la division du travail social».
N°2 - cité par Louis HÉMON dans son œuvre «Maria Chapdelaine».
N°3 - Jeûne, cité par Ernest RENAN dans son ouvrage «L'Avenir de la science».
N°4 - mot intégré par Georges RODENBACH dans son œuvre «Le Règne du silence».
N°5 - Jeûne, terme cité par Armand SULLY PRUDHOMME dans son livre «La Justice».
Citations jeûne