Irréformable

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne définition « irréformable » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1835.
Ancienne signification parue en 1798 dans dictionnaire de l’Académie Française.

Merci à Dominique et Aurelien pour la numérisation du mot irréformable.



Emplacement dans le dictionnaire :

irrécusable
irrédentisme
irrédentiste
irréductibilité
irréductible
irréel
irrééligible
irréfléchi
irréflexion
irréformable
irréfragable
irrefragable
irréfutable
irréfutablement
irréfuté
irregularité
irrégularité
irregulier
irrégulier
irrégulièrement
irregulierement




Quelques citations et utilisation du mot irréformable dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Irréformable, repris par Ernest RENAN dans son ouvrage «L'Avenir de la science».
N°2 - cité par Ernest RENAN au sein de son ouvrage «L'Avenir de la science».
N°3 - Irréformable, terme cité par Georges SOREL au sein de son livre «Réflexions sur la violence».
N°4 - cité par Louis de BONALD dans son livre «Essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre social, ou Du pouvoir, du ministre et du sujet d».
Citations irréformable