Inouï

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1986.
Signification du terme « inouï », parution de 1932, dictionnaire académique Français.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1835.
Ancienne définition de « inouï » de source académique (Académie Française, parution de 1798).

Merci à Joséphine et Rémy pour la numérisation du mot inouï.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « inouï ».


Le synonyme le plus proche de inouï est : fabuleux.

Autres synonymes usités:

synonymes de inouï


Emplacement dans le dictionnaire :

inopérant
inopiné
inopinément
inopportun
inopportunément
inopportunité
inosique
inosite
inoubliable
inouï
inoui
inoxydable
inquiet
inquiétant
inquiété
inquiètement
inquiéter
inquieter
inquiétude
inquietude
inquiné




Quelques citations et utilisation du mot inouï dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Inouï, repris par Paul VIDAL DE LA BLACHE dans son ouvrage «Principes de géographie humaine».
N°2 - cité par Henry BATAILLE au sein de son œuvre «Maman Colibri».
N°3 - Inouï, mot intégré par Georges RODENBACH dans son œuvre «Le Règne du silence».
N°4 - cité par VILLIERS DE L'ISLE-ADAM dans son livre «Contes cruels».
N°5 - Inouï, cité par Gaston LEROUX dans son livre «Le Mystère de la chambre jaune».
Citations inouï