Impropriété

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1986.
Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne signification du terme « impropriété », parution de 1835, dictionnaire académique Français.
Ancienne définition académique pour le terme « impropriété » (parue en 1798).

Merci à Félix et Clementine pour la numérisation du mot impropriété.



Emplacement dans le dictionnaire :

improbité
improductif
improductivité
improduit
impromptu
imprononçable
impropre
improprement
impropriété
improuver
improvisateur
improvisation
improvisé
improviser
improviste
improviste
imprudemment
imprudence
imprudent
impubère
impubliable




Quelques citations et utilisation du mot impropriété dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Impropriété, terme cité par Victor de JOUY dans son ouvrage «L'Hermite de la Chaussée-d'Antin ou Observations sur les mœurs et les usages parisiens au commenceme».
N°2 - mot intégré par Louis-Sébastien MERCIER au sein de son livre «Tableau de Paris : t. 1 à 4».
N°3 - Impropriété, terme cité par Honoré de MIRABEAU comte dans son livre «Lettres originales écrites du donjon de Vincennes pendant les années 1777, 1778, 1779, 1780».
Citations impropriété