Improbité

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Définition de l’Académie Française (édition de 1986) pour le mot « improbité ».
Définition de « improbité » de source académique (Académie Française, parution de 1932).
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « improbité ».
Ancienne définition académique pour le terme « improbité » (parue en 1798).

Merci à Virginie et Damien pour la numérisation du mot improbité.



Emplacement dans le dictionnaire :

imprimeur
imprimure
improbabilité
improbable
improbateur
improbatif
improbation
improbe
improbité
improductif
improductivité
improduit
impromptu
imprononçable
impropre
improprement
impropriété
improuver
improvisateur
improvisation
improvisé




Quelques citations et utilisation du mot improbité dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Improbité, terme cité par Georges SOREL au sein de son œuvre «Réflexions sur la violence».
N°2 - mot intégré par Michel CRÈVECUR dans son livre «Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l'État de New-York».
N°3 - Improbité, mot intégré par Jean-Baptiste SAY dans son œuvre «Traité d'économie politique».
N°4 - intégré par VOLNEY comte de au sein de son livre «Les Ruines ou Méditations sur les révolutions des empires».
N°5 - Improbité, terme cité par Victor HUGO dans son livre «Les Travailleurs de la mer».
Citations improbité