Impénétrabilité

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification du terme « impénétrabilité », parution de 1986, dictionnaire académique Français.
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne signification du terme « impénétrabilité », parution de 1835, dictionnaire académique Français.
Ancienne définition de « impénétrabilité » de source académique (Académie Française, parution de 1798).

Merci à Brice et Romain pour la numérisation du mot impénétrabilité.



Emplacement dans le dictionnaire :

impatienter
impatronisation
impatroniser
impayable
impayé
impeccabilité
impeccable
impedimentum
impénétrabilité
impénétrable
impenetrable
impénétrablement
impenitence
impénitence
impenitent
impénitent
impensable
impense
impenses
imper
impératif




Quelques citations et utilisation du mot impénétrabilité dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Impénétrabilité, cité par Paul ADAM dans son ouvrage «L'Enfant d'Austerlitz».
N°2 - repris par Antoine COURNOT au sein de son œuvre «Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique».
N°3 - Impénétrabilité, cité par Antoine COURNOT dans son livre «Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique».
N°4 - cité par Antoine COURNOT dans son ouvrage «Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique».
N°5 - Impénétrabilité, terme cité par Antoine COURNOT au sein de son livre «Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique».
Citations impénétrabilité