Immatérialité

(nom féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne définition de « immatérialité » de source académique (Académie Française, parution de 1835).
Ancienne définition académique pour le terme « immatérialité » (parue en 1798).

Merci à Paschal et Faustine pour la numérisation du mot immatérialité.



Emplacement dans le dictionnaire :

immaculé
immanence
immanent
immangeable
immanité
immanquable
immanquablement
immarcescible
immatérialité
immaterialité
immateriel
immatériel
immatériellement
immatriculation
immatriculé
immatricule
immatriculer
immature
immaturité
immédiat
immediat




Quelques citations et utilisation du mot immatérialité dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Immatérialité, intégré par Joseph de MAISTRE au sein de son œuvre «Les Soirées de Saint-Pétersbourg ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence».
N°2 - repris par Victor COUSIN dans son ouvrage «Cours de l'histoire de la philosophie. Histoire de la philosophie morale au XVIIIe siècle : t. 2 : É».
N°3 - Immatérialité, terme cité par Victor COUSIN au sein de son livre «Cours de l'histoire de la philosophie. Histoire de la philosophie morale au XVIIIe siècle : t. 2 : É».
N°4 - mot intégré par George SAND dans son ouvrage «Histoire de ma vie».
N°5 - Immatérialité, intégré par Augustin BARRUEL abbé dans son livre «Les Helviennes ou Lettres provinciales philosophiques».
Citations immatérialité