Immaculé

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne définition « immaculé » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1835.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1798.

Merci à élise et Fernande pour la numérisation du mot immaculé.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « immaculé ».


Le synonyme le plus proche de immaculé est : angélique.

Autres synonymes usités:

synonymes de immaculé


Emplacement dans le dictionnaire :

imbrisable
imbroglio
imbuvable
imitable
imitateur
imitatif
imitation
imité
imiter
immaculé
immanence
immanent
immangeable
immanité
immanquable
immanquablement
immarcescible
immatérialité
immaterialité
immateriel
immatériel




Quelques citations et utilisation du mot immaculé dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Immaculé, cité par Léon CLADEL dans son œuvre «Ompdrailles, le tombeau des lutteurs».
N°2 - cité par Maxime DU CAMP dans son livre «En Hollande : lettres à un ami».
N°3 - Immaculé, terme cité par Gustave FLAUBERT au sein de son livre «La Tentation de saint Antoine».
N°4 - intégré par Gustave FLAUBERT dans son ouvrage «La Tentation de saint Antoine [version de 1856]».
N°5 - Immaculé, terme cité par Charles-Marie LECONTE DE LISLE dans son ouvrage «Poèmes tragiques».
Citations immaculé