Haïe



Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée en 1932 pour le terme « haïe » par l’Académie Française.
Ancienne signification éditée par l’Académie Française, année 1835.
Ancienne signification parue en 1798 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Définition d’Emile Littré (édition de 1876) pour le mot « haïe ».

Merci à Noella et Benoit pour la numérisation du mot haïe.



Emplacement dans le dictionnaire :

hagiographe
hagiographie
hagiographique
hagiologie
hagiologique
hagiorite
haglure
hai
haï
haïe
haie
haïe au bout
hâillon
haillon
haillonneux
haine
haineusement
haineux
hair
haïr
haire




Quelques citations et utilisation du mot haïe dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Haïe, repris par Paul ADAM dans son ouvrage «L'Enfant d'Austerlitz».
N°2 - intégré par Léon CLADEL dans son ouvrage «Ompdrailles, le tombeau des lutteurs».
N°3 - Haïe, intégré par Germaine de STAËL dans son ouvrage «Considérations sur les principaux évènements de la Révolution française».
N°4 - terme cité par BERNARDIN DE SAINT-PIERRE dans son livre «Harmonies de la nature : t. 2».
N°5 - Haïe, repris par Mme de GENLIS dans son ouvrage «Les Chevaliers du Cygne ou la Cour de Charlemagne».
Citations haïe