Grièvement

(adverbe)

Définition(s) disponible(s) :



Signification parue en 1986 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Signification éditée en 1932 pour le terme « grièvement » par l’Académie Française.
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « grièvement ».
Ancienne définition académique pour le terme « grièvement » (parue en 1798).

Merci à Cosette et Paulette pour la numérisation du mot grièvement.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « grièvement ».


Le synonyme le plus proche de grièvement est : sérieusement.

Autres synonymes usités:

synonymes de grièvement


Emplacement dans le dictionnaire :

grianneau
griblette
gribouillage
gribouille
gribouiller
gribouilleur
gribouillis
grièche
grief
grièvement
grievement
grièveté
grièvete
grieveté
griffade
griffe
griffer
griffon
griffonnage
griffonné
griffonner




Quelques citations et utilisation du mot grièvement dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Grièvement, repris par Jules VERNE au sein de son œuvre «L'Île mystérieuse».
N°2 - mot intégré par Jules VERNE au sein de son œuvre «Le Tour du monde en quatre-vingts jours».
N°3 - Grièvement, mot intégré par Prosper de BARANTE au sein de son œuvre «Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois : 1364-1477».
N°4 - intégré par Michel CRÈVECUR dans son livre «Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l'État de New-York».
N°5 - Grièvement, intégré par *Sans mention d'auteur au sein de son œuvre «Voyage de La Pérouse autour du monde».
Citations grièvement

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons
Synonymes : cliquez ici

Usage du mot: grièvement

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :