Grésillement

(nom masculin, subst. masculin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Définition académique pour le terme « grésillement » (parue en 1932).
Définition du mot « grésillement » par Emile Littré (édition de 1876).
Ancienne signification du terme « grésillement », parution de 17962, dictionnaire académique Français.

Merci à Armel et Franck pour la numérisation du mot grésillement.



Emplacement dans le dictionnaire :

grenure
grês
grés
grès
grésier
grésière
grésil
gresil
grésillement
gresillement
gresiller
grésiller
grésillon
gresserie
grève
greve
grevé
grevée
grever
gréviste
grianneau




Quelques citations et utilisation du mot grésillement dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Grésillement, cité par Pierre LOTI au sein de son œuvre «Le Roman d'un enfant».
N°2 - terme cité par Pierre LOTI dans son livre «Pêcheur d'Islande».
N°3 - Grésillement, mot intégré par Hippolyte TAINE au sein de son ouvrage «Notes sur Paris : Vie et opinions de M. Frédéric Thomas Graindorge, docteur en philosophie de l'Univ».
Citations grésillement

Autres Recherches
Synonymes
Conjugaisons

Usage du mot: grésillement

Ce graphique vous montre la manière dont ce mot a été utilisé à travers les âges.

Mots les plus recherchés :