Fournée

(nom féminin, subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Définition « fournée » du dictionnaire académique Français, parution de l’année 1932.
Ancienne signification éditée en 1835 pour le terme « fournée » par l’Académie Française.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1798.

Merci à Pierre et Dorothée pour la numérisation du mot fournée.



Emplacement dans le dictionnaire :

fourgonner
fourguer
fourmi
fourmi-lion
fourmilière
fourmiller
fournaise
fournaliste
fourneau
fournée
fourni
fournier
fournil
fournir
fournissement
fournisseur
fourniture
fourrage
fourrager
fourragere
fourre




Quelques citations et utilisation du mot fournée dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Fournée, mot intégré par Eugène VOGÜÉ au sein de son ouvrage «Les Morts qui parlent».
N°2 - terme cité par CHAMPFLEURY au sein de son livre «Les Souffrances du professeur Delteil».
N°3 - Fournée, intégré par Henri MEILHAC dans son ouvrage «La Vie parisienne».
N°4 - mot intégré par Eugène SUE dans son œuvre «Atar-Gull».
N°5 - Fournée, cité par Edmond de GONCOURT au sein de son œuvre «Madame Gervaisais».
Citations fournée