Forcené

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Définition de l’Académie Française (édition de 1986) pour le mot « forcené ».
Signification éditée en 1932 pour le terme « forcené » par l’Académie Française.
Ancienne signification du terme « forcené », parution de 1835, dictionnaire académique Français.
Ancienne signification éditée en 1798 pour le terme « forcené » par l’Académie Française.

Merci à Fabrice et Josée pour la numérisation du mot forcené.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « forcené ».


Le synonyme le plus proche de forcené est : halluciné.

Autres synonymes usités:

synonymes de forcené


Emplacement dans le dictionnaire :

forants
forban
forçage
forçat
forcé
force
forceau
forcement
forcément
forcené
forceps
forcer
forcerie
forces
forces mouvantes
forcet
forcière
forcir
forclore
forclos
forclusion




Quelques citations et utilisation du mot forcené dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Forcené, terme cité par Jean MORÉAS dans son livre «Poèmes et Sylves : 1886-1896».
N°2 - repris par Ernest RENAN dans son ouvrage «Souvenirs d'enfance et de jeunesse».
N°3 - Forcené, repris par Jules LEMAÎTRE au sein de son livre «Les Contemporains : première série».
N°4 - mot intégré par François COPPÉE au sein de son ouvrage «La Bonne souffrance».
N°5 - Forcené, terme cité par Maxime DU CAMP au sein de son œuvre «Le Nil, Égypte et Nubie».
Citations forcené