Fieffé

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Définition de « fieffé » de source académique (Académie Française, parution de 1986).
Signification parue en 1932 dans dictionnaire de l’Académie Française.
Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1835.
Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1798.

Merci à Olivier et Lazare pour la numérisation du mot fieffé.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « fieffé ».


Le synonyme le plus proche de fieffé est : parfait.

Autres synonymes usités:

synonymes de fieffé


Emplacement dans le dictionnaire :

fidèle
fidèlement
fidéliser
fidélité
fiduciaire
fiducie
fief
fieffant
fieffé
fiel
fielleux
fiente
fienter
fier
fier-à-bras
fièrement
fierliage
fierté
fieux
fièvre
fiévreusement




Quelques citations et utilisation du mot fieffé dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Fieffé, repris par Eugène VOGÜÉ dans son livre «Les Morts qui parlent».
N°2 - intégré par Népomucène LEMERCIER dans son livre «Pinto ou la Journée d'une conspiration».
N°3 - Fieffé, terme cité par Denis DIDEROT dans son ouvrage «Est-il bon? Est-il méchant? ou Celui qui les sert tous et qui n'en contente aucun».
N°4 - cité par Denis DIDEROT au sein de son œuvre «Est-il bon? Est-il méchant? ou Celui qui les sert tous et qui n'en contente aucun».
Citations fieffé