Fève

(nom féminin, subst. féminin)

Définition(s) disponible(s) :



Définition développée dans dictionnaire académique, 1986.
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « fève ».
Ancienne définition de « fève » de source académique (Académie Française, parution de 1798).

Merci à Joceline et Seraphine pour la numérisation du mot fève.



Emplacement dans le dictionnaire :

feuillée
feuiller
feuillet
feuilleté
feuilleter
feuilleton
feuillu
feutre
feutrer
fève
février
fiabilité
fiable
fiacre
fiacre (saint-)
fiançailles
fiancé
fiance
fiancer
fiasco
fiat




Quelques citations et utilisation du mot fève dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Fève, repris par Auguste BARBIER au sein de son livre «Satires».
N°2 - intégré par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN au sein de son ouvrage «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°3 - Fève, intégré par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN dans son livre «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°4 - repris par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN au sein de son œuvre «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°5 - Fève, terme cité par Victor de JOUY dans son livre «L'Hermite de la Chaussée-d'Antin ou Observations sur les mœurs et les usages parisiens au commenceme».
Citations fève