étriqué

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée en 1986 pour le terme « étriqué » par l’Académie Française.
Signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1932.
Ancienne définition développée dans dictionnaire académique, 1835.
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1798) pour le mot « étriqué ».

Merci à Amaury et Florentin pour la numérisation du mot étriqué.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « étriqué ».


Le synonyme le plus proche de étriqué est : moulant.

Autres synonymes usités:

synonymes de étriqué


Emplacement dans le dictionnaire :

étrésillon
étrésillonner
étricage
étricher
étrier
étrillé
étrille
étriller
étriper
étriqué
étriquer
étristé
étrivière
étroit
étroitement
étroitesse
étron
étronconner
étronçonner
étrope
étude




Quelques citations et utilisation du mot étriqué dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - étriqué, cité par Jean JAURÈS au sein de son ouvrage «Études socialistes».
N°2 - terme cité par Joseph de MAISTRE au sein de son œuvre «Les Soirées de Saint-Pétersbourg ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence».
N°3 - étriqué, terme cité par Hippolyte TAINE au sein de son œuvre «Notes sur Paris : Vie et opinions de M. Frédéric Thomas Graindorge, docteur en philosophie de l'Univ».
N°4 - intégré par George SAND au sein de son œuvre «Histoire de ma vie».
Citations étriqué