étouffer

(v. tr., intr. et pron., verbe)

Définition(s) disponible(s) :



Définition académique pour le terme « étouffer » (parue en 1986).
Définition de l’Académie Française (édition de 1932) pour le mot « étouffer ».
Ancienne signification éditée en 1835 pour le terme « étouffer » par l’Académie Française.
Ancienne définition du mot « étouffer » par l’Académie Française (édition de 1798).

Merci à Chloé et Désiré pour la numérisation du mot étouffer.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « étouffer ».


Le synonyme le plus proche de étouffer est : contenir.

Autres synonymes usités:

synonymes de étouffer


Emplacement dans le dictionnaire :

étonnamment
étonnant
étonné
étonnement
étonner
étouffant
étouffé
étouffée
étouffement
étouffer
etouffer
étouffoir
étoupe
étouper
étoupille
étoupiller
étoupillon
étourderie
étourdi
étourdiment
etourdiment




Quelques citations et utilisation du mot étouffer dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - étouffer, mot intégré par Émile DURKHEIM au sein de son livre «De la division du travail social».
N°2 - intégré par Paul ADAM au sein de son livre «L'Enfant d'Austerlitz».
N°3 - étouffer, cité par Paul ADAM au sein de son ouvrage «L'Enfant d'Austerlitz».
N°4 - cité par Ernest RENAN au sein de son œuvre «Souvenirs d'enfance et de jeunesse».
N°5 - étouffer, cité par Ernest RENAN au sein de son ouvrage «Souvenirs d'enfance et de jeunesse».
Citations étouffer