étonnamment

(adverbe)

Définition(s) disponible(s) :



Définition développée dans dictionnaire académique, 1986.
Signification éditée en 1932 pour le terme « étonnamment » par l’Académie Française.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1835.
Ancienne définition académique pour le terme « étonnamment » (parue en 1798).

Merci à Aurelien et Hugues pour la numérisation du mot étonnamment.



Emplacement dans le dictionnaire :

étoffe
étoffé
etoffé
étoffer
étoile
etoile
étoilé
étoiler
étole
étonnamment
étonnant
étonné
étonnement
étonner
étouffant
étouffé
étouffée
étouffement
étouffer
etouffer
étouffoir




Quelques citations et utilisation du mot étonnamment dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - étonnamment, terme cité par Pierre LOTI au sein de son livre «Le Mariage de Loti : Rarahu».
N°2 - terme cité par Ernest RENAN au sein de son œuvre «Souvenirs d'enfance et de jeunesse».
N°3 - étonnamment, repris par André THEURIET dans son œuvre «Le Mariage de Gérard».
N°4 - terme cité par Jules MICHELET dans son ouvrage «L'Insecte».
N°5 - étonnamment, mot intégré par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN au sein de son œuvre «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
Citations étonnamment