épouvantablement

(adverbe)

Définition(s) disponible(s) :



Définition de « épouvantablement » de source académique (Académie Française, parution de 1986).
Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Signification éditée en 1876 pour le terme « épouvantablement » par Emile Littré.
Ancienne définition académique pour le terme « épouvantablement » (parue en 17962).

Merci à Fernande et Aurelien pour la numérisation du mot épouvantablement.



Emplacement dans le dictionnaire :

épouseur
époussetage
épousseté
épousseter
époussetoir
époussette
épouvantable
épouvantablement
épouvantail
épouvante
épouvanté
épouvantement
épouvanter
époux
épreindre
eprendre
éprendre (s')
éprendre (s')
épreuve
epris
éprouvé




Quelques citations et utilisation du mot épouvantablement dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - épouvantablement, repris par Jules MICHELET au sein de son livre «L'Insecte».
N°2 - repris par Louis BAUDRY DES LOZIÈRES dans son œuvre «Voyage à la Louisiane et sur le continent de l'Amérique septentrionale, fait dans les années 1794-17».
N°3 - épouvantablement, intégré par Gustave FLAUBERT dans son livre «La Tentation de saint Antoine [version de 1856]».
N°4 - terme cité par Victor HUGO au sein de son livre «La Légende des siècles : 3ème série : t. 6».
N°5 - épouvantablement, terme cité par Charles-Marie LECONTE DE LISLE dans son livre «Poèmes tragiques».
Citations épouvantablement