épaté

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Définition de l’Académie Française (édition de 1986) pour le mot « épaté ».
Ancienne signification développée en 1835 par l’académie Française (ACAD - 1835).
Signification parue en 2009 (source la-definition.fr).
Signification éditée en 1876 pour le terme « épaté » par Emile Littré.

Merci à Joël et Nadine pour la numérisation du mot épaté.

Synonymes les plus fréquemment utilisés pour le terme « épaté ».


Le synonyme le plus proche de épaté est : époustouflé [fam].

Autres synonymes usités:

synonymes de épaté


Emplacement dans le dictionnaire :

épargner
éparpillé
éparpillement
éparpiller
épars
épartir
éparvin
épatant
épaté
épatement
épater
épaufrure
épaulard
épaule
épaulé
épaulée
épaulement
épauler
épaulette
épave
épeautre




Quelques citations et utilisation du mot épaté dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - épaté, intégré par Maxime DU CAMP au sein de son ouvrage «En Hollande : lettres à un ami».
N°2 - terme cité par BERNARDIN DE SAINT-PIERRE dans son ouvrage «Harmonies de la nature : t. 2».
N°3 - épaté, mot intégré par *Sans mention d'auteur dans son livre «Voyage de La Pérouse autour du monde».
N°4 - terme cité par George SAND dans son ouvrage «Histoire de ma vie».
Citations épaté