émule



Définition(s) disponible(s) :



Signification développée en 1986 par l’académie Française (ACAD - 1986).
Signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1932.
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « émule ».
Ancienne signification parue en 1798 dans dictionnaire de l’Académie Française.

Merci à Ozanne et Laurette pour la numérisation du mot émule.



Emplacement dans le dictionnaire :

emprunteur
empuantir
empuantissement
empyème
empyreumatique
empyreume
emu
emulation
émulation
émule
emule
emuler
emulgent
émulgent
émulsif
émulsine
émulsion
en
en arrière
en attendant
en avant




Quelques citations et utilisation du mot émule dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - émule, cité par Pierre LEROUX dans son ouvrage «De l'humanité, de son principe et de son avenir».
N°2 - repris par Nicolas RÉTIF DE LA BRETONNE au sein de son livre «Histoire de Sara».
N°3 - émule, repris par André CHÉNIER au sein de son livre «Élégies».
N°4 - mot intégré par Jean-Paul MARAT au sein de son livre «Les Pamphlets (1790-1792)».
N°5 - émule, intégré par Louis-Sébastien MERCIER dans son œuvre «Tableau de Paris : t. 1 à 4».
Citations émule