éloquemment

(adverbe)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée par l’Académie Française, année 1986.
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne signification du terme « éloquemment », parution de 1835, dictionnaire académique Français.
Ancienne signification du terme « éloquemment », parution de 1798, dictionnaire académique Français.

Merci à Yolande et Germaine pour la numérisation du mot éloquemment.



Emplacement dans le dictionnaire :

élohiste
éloigné
eloigné
éloignement
eloignement
eloigner
éloigner
élongation
élongis
éloquemment
éloquence
eloquence
éloquent
eloquent
élu
élucider
élucubration
élucubrer
éludable
éluder
eluder




Quelques citations et utilisation du mot éloquemment dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - éloquemment, terme cité par Antoine COURNOT dans son œuvre «Essai sur les fondements de nos connaissances et sur les caractères de la critique philosophique».
N°2 - cité par Rodolphe TOEPFFER dans son œuvre «Nouvelles genevoises».
N°3 - éloquemment, cité par Félicité-Robert de LAMENNAIS au sein de son ouvrage «De la Religion considérée dans ses rapports avec l'ordre politique et civil : 2e partie».
N°4 - mot intégré par Alphonse KARR au sein de son livre «Sous les tilleuls».
N°5 - éloquemment, intégré par Étienne PIVERT de SENANCOUR dans son œuvre «Obermann : t. 1».
Citations éloquemment