élégiaque

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification éditée en 1986 pour le terme « élégiaque » par l’Académie Française.
Signification développée en 1932 par l’académie Française (ACAD - 1932).
Ancienne définition de l’Académie Française (édition de 1835) pour le mot « élégiaque ».
Ancienne définition du mot « élégiaque » par l’Académie Française (édition de 1798).

Merci à Cerise et Claudine pour la numérisation du mot élégiaque.



Emplacement dans le dictionnaire :

électuaire
electuaire
élégamment
elegamment
élégance
elegance
elegant
élégant
élégiaque
elegiaque
élégie
elegie
élémens
element
elément
élément
elementaire
élémentaire
élémenté
élémine
elephant




Quelques citations et utilisation du mot élégiaque dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - élégiaque, repris par Ernest RENAN dans son œuvre «L'Avenir de la science».
N°2 - cité par VILLIERS DE L'ISLE-ADAM dans son œuvre «Contes cruels».
N°3 - élégiaque, repris par Pétrus BOREL au sein de son ouvrage «Rhapsodies».
N°4 - intégré par Jean-Anthelme BRILLAT-SAVARIN dans son œuvre «Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante».
N°5 - élégiaque, terme cité par François de CHATEAUBRIAND au sein de son livre «Essai historique, politique et moral sur les révolutions anciennes et modernes considérées dans leur».
Citations élégiaque