Effarouché

(adjectif, part. passé)

Définition(s) disponible(s) :



Signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1986.
Définition développée dans dictionnaire d’Emile Littré (ancienne édition de 1876).
Ancienne définition de « effarouché » de source académique (Académie Française, parution de 1694).

Merci à Yolande et éloise pour la numérisation du mot effarouché.



Emplacement dans le dictionnaire :

effacement
effacer
effaçure
effaner
effarant
effaré
effarement
effarer
effarouchant
effarouché
effarouchement
effaroucher
effectif
effection
effectivement
effectrice
effectué
effectuer
effeminé
efféminé
effeminer




Quelques citations et utilisation du mot effarouché dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - Effarouché, terme cité par Théodore de BANVILLE au sein de son livre «Les Cariatides».
N°2 - cité par Pierre-Joseph PROUDHON dans son livre «Qu'est-ce que la propriété ?».
N°3 - Effarouché, repris par Charles SAINTE-BEUVE dans son ouvrage «Volupté».
N°4 - cité par Alfred de MUSSET au sein de son œuvre «Articles publiés dans le journal Le Temps en 1830 et 1831».
N°5 - Effarouché, cité par Victor HUGO dans son œuvre «Correspondance : t. 2 : 1849-1866».
Citations effarouché