écailleux

(adjectif)

Définition(s) disponible(s) :



Signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1986.
Signification éditée par l’Académie Française, année 1932.
Ancienne signification issue du dico de l’Académie Française, parue en 1835.
Ancienne signification éditée en 1798 pour le terme « écailleux » par l’Académie Française.

Merci à Clémence et Mélissa pour la numérisation du mot écailleux.



Emplacement dans le dictionnaire :

écacher
écaillage
écâille
écaillé
écaille
écâiller
écailler
écaillette
écailleux
écaillon
écaillure
ecale
écale
écalé
écaler
écaleuse
écang
écangage
écanguer
écangueur
écarbouiller




Quelques citations et utilisation du mot écailleux dans la littérature et les publications journalistiques :

N°1 - écailleux, cité par Jules MICHELET dans son ouvrage «L'Oiseau».
N°2 - repris par Jules MICHELET au sein de son œuvre «L'Oiseau».
N°3 - écailleux, cité par Maxime DU CAMP dans son livre «Mémoires d'un suicidé».
N°4 - repris par BERNARDIN DE SAINT-PIERRE dans son œuvre «Harmonies de la nature : t. 2».
N°5 - écailleux, cité par BERNARDIN DE SAINT-PIERRE au sein de son ouvrage «Harmonies de la nature : t. 2».
Citations écailleux